ma fréquence

Nomadisme

a lire sur ” Ya Rayah ” de Rachid Taha

01

Même si mon père avait regagné la terre ferme bien avant ma naissance, j’ai grandi bercée par ses histoires de marin. Mes parents ne sont jamais partis s’installer
à l’étranger mais nous avons voyagé très régulièrement.

Si bien que jeune adulte, je suis partie découvrir
le monde en sac en dos
, tantôt en couple, tantôt seule.

Voyages égrenés d’expériences de vie à l’étranger :
la Roumanie pour mon mémoire en anthropologie,
le Portugal et Dubaï pour l’amour, le Sri Lanka
pour une mission humanitaire post-tsunami.

 

02

Ma plus longue itinérance en solo a été mon tour du monde des huiles essentielles de février 2010
à mai 2011.

En parallèle de la rencontre des différents acteurs de l’aromathérapie et de la création de mon futur métier, j’ai vécu, à l’aube de mes trente ans, un véritable voyage initiatique.

Depuis 2011, je n’ai jamais cessé de voyager jusqu’à nous installer en novembre 2019 sur l’île de La Réunion,
pour une durée indéterminée.  

 

03

Au-delà de la découverte d’autres cultures et
de paysages magnifiques, au-delà de la rencontre
de personnes plus intéressantes les unes que les autres, ce qui me fascine dans le nomadisme, c’est la captation de fréquence qui s’opère avec l’énergie d’un pays.

Sa vibration teintée de son histoire, de ses coutumes, de la terre sur laquelle il repose et de son positionnement sur le globe entre – ou non – en résonance avec moi

 

 

04

Pour apporter des réponses à mes questions,
me révéler à moi-même, me confronter à mes ombres ou accéder à des parties de moi encore enfouies.

C’est ce que j’expérimente actuellement à La Réunion, haut lieu de réunification de mes diverses expériences professionnelles et des différentes facettes de moi ;
et notamment la femme de médias, la chamane corporate et la cheffe d’entreprises.

 

Carte d’identité de la fréquence

Couleur : jaune

Pierre : aventurine

Huile essentielle : cèdre de l’Atlas

Animal : papillon

Ya Rayah – Rachid Taha