ma fréquence

Monde de l’invisible

a lire sur ” où est passée ton âme ? ” de La Féline

01

Dès l’enfance, j’ai posé des mots simples sur les sensations et les intuitions que je ressentais.
Au fil des années et des expériences, ma perception et mes ressentis se sont à la fois affinés et décuplés.

Au fur et à mesure que j’intégrais la clairvoyance et la clairaudience, mon intuition s’est déployée. D’une présence que je ressens sans pour autant la voir aux sensations qui me traversent le corps face à certaines personnes ou situations, c’est un véritable lexique
que j’ai développé au cours des années

 

02

Les huiles essentielles, principalement par voie olfactive, ont été un magnifique outil d’amplification de ma connexion avec l’invisible.

En parallèle, j’ai mis cette reliance au service
des autres : mes amis au moment de l’adolescence,
mes projets durant mes études, …

Puis, j’ai ressenti – ou me suis-je laissée guider – qu’il était important de mettre cette connexion au service de plus grand que moi.

 

03

J’ai alors guidé d’autres personnes vers le monde de l’invisible au travers d’une pratique de thérapeute et
de coach
(notamment sur l’amour amoureux).

En fonction du niveau de réceptivité et des envies
de mon coaché, nous allions plus ou moins profondément dans cet invisible.

Pendant plusieurs années, je me suis sentie en sécurité de parler d’invisible dans le monde du développement personnel.

 

04

Puis, à l’image d’un joli écrin devenu trop petit, j’ai senti qu’était venu le moment, pour moi, de pousser
les curseurs plus loin. Et d’amener l’invisible dans
le monde des affaires, de le relier à mon expérience
de cheffe d’entreprise et d’étayer le magnifique travail réalisé par d’autres sur le sujet.

Cette bascule s’est matérialisée lors du Sommet
des Entrepreneurs du Sensible.
Et elle se poursuit dans les accompagnements individuels et collectifs de mes clients.

 

Carte d’identité de la fréquence

Couleur : violet

Pierre : labradorite

Huile essentielle : néroli – fleur d’oranger

Animal : licorne

Où est passée ton âme ? – La Féline